marieetletoileperdue

Marie et l’étoile perdue


De Jean Siccardi

Mise en scène : Emmanuelle Lasfargues

Avec : Gaëlle Pavillon, Emmanuelle Lorre, Téo et Stéphane Adamo

Toiles : Guth Joly

Durée : 50 minutes


Une petite fille, un rêve, la réalité qui devient rêve, le rêve qui absorbe le réel, l’enfance d’aujourd’hui, comme l’enfance de toujours, regarde au-delà de la grisaille du quotidien pour briser les pesanteurs et trouver la lumière et les couleurs, le soleil et l’immensité du ciel.

Une pièce pour enfants et adolescents, en trois actes.


Marie nous fait entrer dans son jardin, où Paul, le jardinier, transforme son regard, et ... notre regard. Comme par enchantement, ils nous emmènent, l’un et l’autre, tout naturellement, au-delà du brouillard, du vent et des tempêtes,


là où volent les papillons de nuit aux ailes de silence”.


Il y a des milliers d’enfants qui rêvent, qui cherchent à allumer le soleil... Mais, au petit matin, brutalement, les musiques cessent !

Les enfants veulent retourner dans leurs rêves. 

Ils se cachent la tête sous l’oreiller ou sous l’édredon, mais le rêve ne revient pas.”



Extrait de Marie et l’étoile perdue.